Un métro aérien pour désengorger le centre-ville de Moscou

Si vous avez l’intention de circuler prochainement dans le centre-ville de Moscou, vous avez tout intérêt à vous armer de patience. Quotidiennement, la capitale russe est en effet le théâtre d’immenses embouteillages. Dans le même temps, son métro est l’un des plus utilisés du monde, juste après ceux de Séoul et de Tokyo. Certaines de ses stations sont d’ailleurs très appréciées des touristes pour leur décoration unique. C’est donc logiquement que les autorités moscovites ont déployé fin 2017 un nouveau projet visant à développer le métro actuel par l’ajout d’une nouvelle ligne circulaire pour mieux desservir la banlieue.

Pour réaliser cet ambitieux projet, dont l’objectif est de désengorger le centre-ville de Moscou, les autorités ont décidé de faire appel à Transmashholding, le plus important fabricant de matériel ferroviaire en Russie. Cette entreprise fondée par Iskander Makhmudov, un homme d’affaires russo-ouzbek, et Andrey Bokarev, proche de Vladimir Poutine, n’est pas inconnue des services locaux puisqu’elle a déjà eu pour mission de réaliser le métro actuel. Grâce à ces nouvelles infrastructures prévues pour 2025, Moscou espère diminuer de près de 10 % le trafic automobile dans les années à venir. Ce chantier colossal devrait tout de même coûter la bagatelle de 265 millions d’euros à la capitale russe et à ses habitants.

Le métro aérien de Moscou financé avec l’aide d’Iskander Makhmudov ressemble à s’y méprendre au RER de Paris. Ses nouvelles lignes circulaires permettront aux Moscovites vivant en banlieue d’être mieux desservis, libérant ainsi le trafic sur les autoroutes. De leur côté, les trains feront place à la modernité. Entièrement électriques, ils pourront pour autant se déplacer à près de 120 km/h. Ils seront aussi tous équipés d’un innovant système pour réguler la température, souvent extrême dans cette région du globe, du Wi-Fi accessible gratuitement et de multiples prises USB.

Catégories : Voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *